Deprecated: Non-static method JSite::getMenu() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /homepages/31/d341529714/htdocs/valdez25/plugins/system/jcemediabox/jcemediabox.php on line 251

Deprecated: Non-static method JApplication::getMenu() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /homepages/31/d341529714/htdocs/valdez25/includes/application.php on line 536
L'empire des Incas

L'empire des Incas à l'époque de Tupac Hualpa

L'Empire IncaDes hauts plateaux péruviens aux  déserts de l’actuel Chili, des forêts amazoniennes à l'océan Pacifique, sans utiliser la roue, sans animaux de trait hormis le lama, les Incas parvinrent à organiser une vie décente pour des millions d’êtres humains. Comment cette réussite – qui fit plus tard l'admiration des plus cultivés des conquérants espagnols - a-t-elle été possible ? La première raison réside dans la cosmologie inca, soucieuse d’instaurer ou de rétablir sur la Terre (le Monde d’en bas) l’harmonie souhaitée par les Dieux (le Monde d'en haut). La seconde raison est à rechercher dans les capacités administratives et politiques hors du commun des Incas.

Une civilisation originale

Ils  réussirent à organiser un état d’une cohérence rarement atteinte dans l’Histoire. Pour gouverner des territoires  plus vastes que la France et l’Espagne réunies, l’Empereur, le Sapa Inca, disposait d’une  administration complexe, supervisée par un corps d’élite : les totoyrikoks, littéralement “ceux qui voient tout”. Pendant que certains de ces hauts fonctionnaires organisaient un réseau routier digne de la Rome antique ou assuraient le ravitaillement de provinces plus grandes que plusieurs états européens d’aujourd’hui, d’autres, tel notre héros,  traquaient les criminels. Homme de confiance de l'Empereur qu'il sauva de la noyade dans sa jeunesse, l’Enquêteur Impérial Tupac Hualpa est un humaniste, curieux de tout.  Ses enquêtes se déroulent durant le long règne de Pachacuti (1438-1471). Ce grand souverain réorganisa en profondeur le Tahuantitsuyu (en abrégé Tahuanti). Des peuples  nouveaux faisant maintenant partie de l’Empire, soit à la suite de conquêtes, soit par ralliements volontaires furent intégrés aux institutions de l'Etat ce qui n'alla pas sans problèmes.  Par ailleurs, la nouvelle foi en Viracocha (un Dieu unique, créateur de toutes choses,  au fond assez semblable au Christ) devait coexister avec les anciennes croyances et particulièrement avec le culte d’Inti, le Dieu Soleil.

Le crime et les Incas

Comme ces deux religions étaient contradictoires dans nombre de leurs prescriptions (sacrifices humains, place des femmes, éducation des enfants et même pratiques alimentaires et sexuelles...), cette coexistence s’avéra délicate. Traditionnellement, deux groupes se partageaient le pouvoir dans les civilisations andines, les guerriers et les prêtres-astrologues. Sous Pachacuti, cette dualité se compliqua : il y eut bientôt deux clergés et le développement matériel de l’Empire (villes, réseau routier, système postal, aqueducs...) provoqua la formation d’une “caste technicienne” d’ingénieurs et d’administrateurs qui réclama d’être associée aux processus de décisions. Comme souvent dans l’histoire des hommes, conservateurs et réformateurs s’affrontèrent.

template-joomspirit

Site créé par Joseph Périgot • Design Joomspirit